Les articles...

Pesticides, la fièvre monte…

Le premier mars 2010, nous avons envoyé un courrier à Monsieur le Membre du Gouvernement en charge de l’agriculture et du développement durable :
Monsieur le Membre du Gouvernement,
 
Suite à notre entretien du 23 février, nous vous confirmons formellement notre demande de voir interdire sans délais l’importation et la distribution de pesticides agricoles (listés en annexe 1) contenant des molécules qui n’ont plus d’autorisation de mise sur le marché européen en raison des risques qu’elles présentent pour la santé publique et/ou l’environnement.
Cette liste est conforme à notre revendication fondamentale, exprimée depuis plus de deux ans.
 
Pour le retrait du marché calédonien, diverses options sont possibles :
a) un arrêté de “ régularisation”, déjà proposé par vos services, et intégrant notre demande faite par courrier du 8 février au chef du Sivap
b) le recours à l’article 9 de la délibération 335 du 11 août 1992, qui prévoit la cessation immédiate de mise sur le marché en cas de menaces sanitaires ou environnementales
c) dans certains cas, une simple notification aux services techniques et aux distributeurs. 
Désormais, ce qui prime est l’immédiateté de retraits trop longtemps différés. Dans la plupart des cas, il existe déjà des substituts disponibles localement, à faire connaître aux professionnels (*) .
 
Par ailleurs, nous venons d’apprendre que vos services ont retiré du site Davar la liste officielle des homologations accordées ; c’était pourtant, à défaut de registre ou d’arrêté, le seul document accessible au grand public. Ils ont aussi notifié aux seuls importateurs-distributeurs, mi février, des “décisions d’homologation” qui, de fait ne sont pas portées à la connaissance du public.
 
Nous vous demandons de faire cesser ces pratiques méprisant les textes et de faire connaitre au public, par tout moyen, la liste complète officielle des produits actuellement homologués.

Veuillez agréer, Monsieur le Membre du Gouvernement, l’expression de notre meilleure considération vigilante et déterminée.
 
Pour le bureau d’EPLP, la Présidente
 
                                  Martine Cornaille
 
 
(*) Leur identifcation est aisée : nous le montrons sur un exemple de molécule (voir annexe 2) traité en moins d’une demi journée.
Nous soulignons que ce travail aurait déjà pu être fait systématiquement par les techniciens des services territoriaux, provinciaux ou de la Chambre afin de permettre aux exploitants d’accepter et de mieux se préparer à des décisions de retrait imminentes. Mais des raisons obscures les en ont empêché…
 
Annexe 1. Liste des molécules et produits commerciaux à retirer immédiatement du marché local
Annexe 2. Liste des substituts aux pesticides agricoles
Copie à Monsieur le Membre du Gouvernement chargé de la Santé

Annexe 1

EPLP 01/03/2010
Molécules interdites en UE/France : a retirer en Nouvelle-Calédonie
 
Usage Molécules ( SA ) UE FR Produit commercial Retrait Observations 
H Alachlore N N Lasso Micro Tech 1 déjà étudiées par Groupe Révision (oct 2009)
H Atrazine N N Atr Flowable/Farmozine/Nutrazine 1 déjà étudiées par Groupe Révision (oct 2009)
F Carbendazime R N Carb 50%/Punch CS/Spin Flo 1 déjà étudiées par Groupe Révision (oct 2009)
I Carbofuran N N Furadan 100G 1 déjà étudiées par Groupe Révision (oct 2009)
I Diazinon N O Diazonyl 600 1 déjà étudiées par Groupe Révision (oct 2009)
I Dichlorvos N R Nuvos, Divap, Dichl 1140 1 déjà étudiées par Groupe Révision (oct 2009)
I Malathion N N Maldison 500, Dakpot Lure 1 déjà étudiées par Groupe Révision (oct 2009)
H Paraquat N N Agazone 4, R Bix 1 déjà étudiées par Groupe Révision (oct 2009)
I Acéphate N N Lancer 750 DF 2 Hypertoxicité ( cf motifs décision europ.)
H Diuron O N HRBL 620, Tradianol DA 480 2 dosage UE divisé par 3 => inefficace en NC
H EPTC N N Eptam 2 Hypertoxicité ( cf motifs décision europ.)
I Hydramethylnon  N O Amdro pro 2 Hypertoxicité ( cf motifs décision europ.)
I Méthomyl O O Electra 225, Lannate, Metover 2 réautorisé UE sous condit° inapplicables NC
I Perméthrine N O ATTACK 2 Hypertoxicité ( cf motifs décision europ.)
F Procymidone  N N Susmiclex 500 2 Hypertoxicité ( cf motifs décision europ.)
F Triadimefon N N Triadimefon 2 Hypertoxicité ( cf motifs décision europ.)
I Trichlorfon N O Partna 2 Hypertoxicité ( cf motifs décision europ.)
I Triflumuron  N O Baicidal WP25 2 Hypertoxicité ( cf motifs décision europ. 2009)
H Trifluraline N N Triflur 480, Triflur X 2 Hypertoxicité ( cf motifs décision europ.)
H Amétryne (50%) N N Viking 3 interdit en UE et en France
R Brodifacoum N O Agri Pate, Pestoff, Rodex B, Talon WB 3 Usages agricoles et autres
H Butraline N N Amex 820 3 interdit en UE et en France
I Chlorfénapyr  N N Pylon  3 interdit en UE et en France
I + Dinotefuran N N Safari 20SG 3 interdit en UE et en France
I Emmamectine °°° N Proclaim 3 en révision par l'UE ; interdit en France
H Halosulfuron-méthyl °°° N Halo 750 WG, Sempra 3 en révision par l'UE ; interdit en France
Metalaxyl N N Sundomil 3 interdit en UE et en France
H Métoxuron N N Dosanex 3 interdit en UE et en France
I S-Méthoprène  N N Engage Ant Bait 3 interdit en UE et en France
I Spiromésifen °°° N Oberon 2 SC 3 en révision par l'UE ; interdit en France
H Sulfentrazone  N N Authority 3 interdit en UE et en France

Annexe 2

RETRAIT en Nouvelle-Calédonie de Molécule interdite en Europe

Exemple de substitution pour le Procymidone

UN seul pesticide agricole  à retirer  : le SUMISCLEX 500 ( FONGICIDE )


 

VEGETAUX  Usages homologués du SUMISCLEX SUBSTITUTS DISPONIBLES (homologués) sur le MARCHE CALEDONIEN Disponibilite
CUCURBITACEES Botrytis (Pourriture grise) ACTA → ROVRAL AQUAFLO NC

Sclérotiniose  ACTA → molécule substitut IPRODIONE autorisée en EUROPE, FRANCE et AUSTRALIE NC

on peut aussi traiter avec du Bio : Trichoderma harzianum, Conlothyrium minitans, Chitosan, etc…

HARICOT Botrytis  SWITCH NC

Sclérotiniose ROVRAL AQUAFLO, SWITCH , TOPSIN M-4A,  NC
TOMATE Botrytis CIVET AQUAFLO, ROVRAL AQUAFLO,   NC

Sclérotiniose CIVET AQUAFLO, IPPON AQUAFLO, TOPSIN M-4A  NC
FRAISIER Botrytis CIVET AQUAFLO, IPPON AQUAFLO, PRISTINE, ROVRAL AQUAFLO, SCALA, SWITCH, TOPSIN NC
RAISIN  Botrytis CIVET AQUAFLO, IPPON AQUAFLO, PRISTINE,  NC
OIGNON  Sclérotium ROVRAL AQUAFLO NC
PECHER Moniliose ROVRAL AQUAFLO, IPPON AQUAFLO, PRISTINE, CIVET AQUAFLO, TOPSIN, SWITCH NC
POMME DE TERRE Alternariose  ACROBAT, CIVET AQUAFLO, DIFCOR 250, GAVEL 75, IPPON AQUAFLO, PENNCOZEB 750 NC

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CONCLUSION : pour chaque usage du Sumisclex on trouve aisément des substituts déjà homologués en Nouvelle-Calédonie

0
  Articles connexes

Ajouter un commentaire