Les articles...

Exposition espèces envahissantes

mangouste

Depuis le 4 juin et jusqu’au début du mois de novembre, le parc zoologique et forestier de Nouméa abrite une exposition baptisée « Arrêtons l’invasion ». Cette expo itinérante, qui est également présentée à Hienghène et Lifou (et le sera bientôt à Poindimié ou encore Bourail), traite des dangers que constituent les espèces envahissantes animales et végétales.

miconia

On y découvre l’historique des invasions et un panorama des milieux touchés. Destinée à un large public, elle présente également quatorze des espèces les plus envahissantes présentes sur le caillou. Elle détaille leurs impacts sur l’environnement ainsi que les conseils d’actions pour arrêter, ensemble, l’invasion.

Cette exposition a été préparée par le Groupe Espèces Envahissantes (GEE) qui comprend l’Etat, les provinces Iles, Nord et Sud, la Nouvelle-Calédonie, des associations de protection de l’environnement et des instituts techniques et scientifiques.Depuis le 4 juin et jusqu’au début du mois de novembre, le parc zoologique et forestier de Nouméa abrite une exposition baptisée « Arrêtons l’invasion ». Cette expo itinérante, qui est également présentée à Hienghène et Lifou (et le sera bientôt à Poindimié ou encore Bourail), traite des dangers que constituent les espèces envahissantes animales et végétales.

On y découvre l’historique des invasions et un panorama des milieux touchés. Destinée à un large public, elle présente également quatorze des espèces les plus envahissantes présentes sur le caillou. Elle détaille leurs impacts sur l’environnement ainsi que les conseils d’actions pour arrêter, ensemble, l’invasion.

Cette exposition a été préparée par le Groupe Espèces Envahissantes (GEE) qui comprend l’Etat, les provinces Iles, Nord et Sud, la Nouvelle-Calédonie, des associations de protection de l’environnement et des instituts techniques et scientifiques.

 

(source Province Sud)

1
  Articles connexes

Commentaires

  1. Gilles-Antoine  juillet 7, 2010

    Super initiative ! En attendant de découvrir cette expo itinérante, si elle arrive jusqu'au Nord Ouest de la Grande Terre, je me demande dans le danger occasionné par les espèces envahissantes et leur impact sur l'environnement quel est l'espace et la place qui a été réservé à l'espèce humaine et plus particulièrement à "l'homoprofitrapidos-noconsciencus"

    répondre

Ajouter un commentaire