Les articles...

Conclusions

L’inconscience individuelle et collective, le manque de respect de la nature et la non prise en compte des impacts écologiques dans le développement de nos sociétés nous confrontent maintenant à des défis majeurs, renforcés de manière exponentielle dans tous les milieux insulaires.

Il ne s’agit plus d’un choix mais d’une obligation vitale pour l’espèce humaine.

A l’heure où certains, et parmi eux, d’éminents spécialistes, n’hésitent pas à envisager la disparition de l’espèce humaine dans un futur relativement proche (quelques décennies/générations), une réforme radicale de nos sociétés dans leurs structures institutionnelles, dans leurs valeurs, dans leur logique économique, … apparaît indispensable.

Cette réforme qui mobilisera l’ensemble des acteurs, doit être menée progressivement sur une durée qui tienne compte à la fois des contraintes d’adaptation de nos sociétés et de l’urgence des impératifs environnementaux (30/40 ans) sans plus attendre.

La Nouvelle-Calédonie, sanctuaire de la biodiversité originelle, se doit de devenir un modèle en matière d’environnement.

Ensemble Pour La Planète en appelle à la responsabilité de chacun et notamment des institutions, des entreprises, des partis politiques, des églises, des syndicats, des associations… afin que s’engage dès à présent une dynamique conduisant à l’adoption de solutions originales aux problématiques environnementales qui nous concernent tous et qui engagent l’avenir de nos enfants et les générations futures.

Apprenons à gérer la planète et la Nouvelle-Calédonie « en bons pères de famille ».

Ne sacrifions pas l’avenir de nos enfants pour les emplois d’aujourd’hui.

0
  Articles connexes
  • No related posts found.