Les articles...

EPLP en visite organisée par le C.E.K. de l’usine KNS à VAVOUTO

Le Jeudi 4 Novembre, EPLP s’est rendu sur le site de Vavouto à l’invitation du CEK (Comité Environnemental du Koniambo). Les 7 membres d’EPLP dont la présidente Martine CORNAILLE ont été accueillis par Jacques LOQUET président du CEK et Sylvain CAPO coordinateur Environnement pour KNS. La visite s’est déroulée en matinée sur le site industriel, aux abords de l’usine en construction et sur le port.

Après un repas pris à la cantine, une réunion de concertation s’est tenue dans l’après midi où EPLP à posé un certain nombre de questions tout en s’étonnant que des questions identiques avaient été poséees lors d’une entrevue KNS-EPLP le 19 Décembre 2009 et étaient restées sans réponses auprès d’EPLP à ce jour.
Voici la liste des questions posées par EPLP :
A l’industriel KNS :
1°)- Retour sur défaut de réponses aux questions posées par EPLP le 19/12/09 et cela malgré les relances y compris à la Direction. EPLP condamne fermement cette attitude.
2°)- Concernant les documents fournis par le canal du CEK, ils ne constituent aucunement une réponse satisfaisante. En effet, les questions étaient listées précisément et des réponses tout aussi précises étaient attendues.
3°)- EPLP siège au CEK mais n’est pas le CEK. Dans ce qui nous occupe, c’est EPLP qui avait reç et interrogé le staff de KNS. C’est donc à EPLP qu’il fallait répondre.
4°)- Si EPLP considère que l’usine du Nord est un projet politique de rééquilibrage NÉCESSAIRE, elle considère aussi qu’il doit être mené dans l’intérêt des populations et qu’un contre-pouvoir totalement indépendant veillant au respect de l’environnement, mais aussi force de proposition, est une absolue nécessité. L’industriel soucieux de son image devrait lui aussi en être convaincu.
Nous restons donc dans l’attente d’un courrier répondant point par point à nos questions de décembre 2009.
D’autre part, d’autres réunions étaient prévues pour envisager d’autres aspects que le
« tuyau » dont aucune n’a abouti. Pourquoi ? Est-ce une volonté délibérée de nous écarter ?
Sur le plan environnemental :
5°)- Est-il trop tard pour envisager une production électrique par osmose en utilisant la saumure des effluents?
6°)- Si la centrale à charbon est maintenue existe-t-il encore une possibilité de centrale mixte charbon/ biomasse ?
7°)- Quelles mesures de limitation et de compensation sont/seront-elles prises ? Cela s’entend pour les impacts terrestres, atmosphériques (l’industriel fera t-il son « bilan carbone » ?) et marins.
8°)- L’industriel et/ou les autorités politiques peuvent-elles s’engager à mettre en œuvre les mesures préconisées par l’IRD relativement à la protection intégrale des fordts de talwegs… (cf publication IRD février 2009) ?
9°)- L’industriel s’est-il doté d’une charte des bonnes pratiques minières ?
Si oui, peut-il nous la communiquer ? si non peut-il y réfléchir ?
10°)- Quelle sera la qualité de l’air par rapport à l’amiante sur le site de l’usine et sur mine ? 11°)- Quelle est la surface impactée par l’usine ? par la mine ?
12°)- Quelle superficie annuelle sera revégétalisée ? Avec combien d’espèces ?
13°)- L’industriel s’est-il doté d’une charte environnementale pour ce qui concerne les approvisionnements (alimentation, consommables de bureau…) ?
Aspect financier
14°)- Quel est le montant total du projet et quels sont les montants des défiscalisations obtenues (locales et nationales) ? (Usine + centrale).
15°)- Quel sera le régime fiscal de l’entreprise ? Quelles sommes sont escomptées en matière de redevances fiscales (tous impôts) ?
Aspect équité sociale
16°)- Combien de femmes sont employées en général et quelle proportion représentent-elles ? combien de femmes cadres et quelle proportion ?
17°)- Quelles mesures de formation continue sont prévues (promotion interne) ?
A l’adresse de la province nord
1°)- Harmonisation deux codes environnement deux provinces ?
2°)- Faisabilité rejoindre l’ŒIL ?
3°)- Mesures préparatoires au changement climatique en PN ?
4°)- Modifications code environnement dans sens demandé par IRD dans sa publication d’octobre 2009 ?
5°)- Modifications code environnement en ajoutant maquis miniers à liste écosystèmes patrimoniaux ?
6°)- Donner un statut règlementaire à la zone Jaffré ?
7°)- Exiger de l’industriel a minima une centrale biomasse-charbon, mieux encore qu’il reprenne des études sur centrale à gaz !?
8°)- Financement EPLP ?
ci dessous, le montage vidéo de la visite :

3
  Articles connexes
  • No related posts found.

Commentaires

  1. traitement de l'eau  septembre 17, 2012

    You give away some nice recommendation in your blog post.
    I have not too long ago bought a osmoseur thus know the way it feel.

    Having residence appliances that good care of your health can work marvel in
    your life.

    répondre
  2. TEAUROA Françoise, Vaea  octobre 1, 2012

    Aidez-moi à trouver un emploi sur Vavouto ou Goro

    répondre
    • lulu  octobre 3, 2012

      Françoise, vous ne frappez pas à la bonne porte, les écologistes sont contre les emplois dans les mines et les industries et il ne vous aideront pas à trouver du travail dans une industrie polluante et multinatinionale !
      Certains prèfèrent la crise à ce genre de travail , ils l’ont affiché clairement, ils vous conseilleront de travailler aux champ, d’aller à la pêche, ils l’ont aussi dit clairement à la radio: « la crise sauvera le monde et les populations locales devraient aller aux champs et sur le lagon, plutot que de traveiller dans une industrie minière », mais surtout ils ne vous aideront pas à travailler dans ces industires du diable!

      répondre

Ajouter un commentaire