Les articles...

Commentaires

  1. Albert  janvier 1, 2011

    C’est parfois bien c’est souvent triste car un petit nombre de terrotristes, de fanatiques, d’indépendansites (basques, bretons, machibouzoucs ou autres micro tribu …), d’inquisiteurs, sont capables de ravager des pays entier, n’ est ce pas ?
    Cette phrase est belle mais à double tranchant et je vois surtout celui , négatif, des extémistes en petit nombre mais assez fanatiques pour faire beaucoup de mal.

    répondre
  2. cornaille  janvier 2, 2011

    Bonjour Albert,

    Merci de votre commentaire mais laissez-moi vous dire qu’il est HORS SUJET… En effet,ceux que vous citez n’ont pas « changé le monde » !!!! ????
    En ce début d’année, j’espérais le « monde » plus optimiste que vous ne l’êtes !

    Martine Cornaille

    répondre
  3. Albert  janvier 19, 2011

    Bravo pour votre intervention télévisée un peu éclipsée par le cyclone Vania.
    Sans passion excessive et avec clarté vous avez bien soulevé les problèmes importants.
    Je suis très optimiste sur l’avenir du pessismisme !
    Non, en fait je me méfie beaucoup des petits nombre de personnes fanatiques, ces groupuscules me font fuir, et je suis 100% avec Brassens qui dit que dès que l’on est plus de trois on devient une bande , une bande de C— !
    Les vociférations de rues avec haut parleurs et beaux parleurs, ne sont pas mon genre et il ne me semble pas qu’ elles aient fait bouger les problèmes que vous avez exposés, sur cette île.

    Bonne continuation.
    Les autres sites écolos semblent tomber en lassitude et désuètude, encore une chose non durable, des feux de paille, même les sites de soi disant surveillance et qui sont financés ne semblent ni démarrer ni être entrenus régulièrement,décevants, mais celui ci est bien meilleur de puis sa nouvelle organisation, on aimerait le voir bouger plus souvent mais je suppose que ce sont des bénévoles et il est bien que cela ne soit pas un bric à brac d’injures et de blogs vulgaires.
    Je suis très pessismiste sur l’ avenir de l’optimisme .

    répondre
  4. cornaille  janvier 24, 2011

    Bonjour Albert,

    Merci de vos encouragements à continuer.

    Nous faisons au mieux avec les moyens qui sont les nôtres, c’est à dire les moyens d’une association qui a une éthique et qui dérange… Vous en déduirez vous-même la situation !
    Nous n’avons pas de salarié, même à temps partiel et les contributeurs susceptibles de disposer du temps nécessaire à l’écriture d’un article sont rares. Chacun est pris par ses vies familiale et professionnelle. L’associatif prend le reste quand il en reste !
    Sachez que vous pouvez proposer une/des contribution/s que nous publierons après assentiment du CA d’EPLP.

    Avant de terminer cette réponse, souvenez-vous qu' »il faut de tout pour faire un monde » …!
    Cordialement, Martine Cornaille

    répondre

Ajouter un commentaire