Les articles...

EPLP organise le 1er Festival calédonien du film Santé-Nature

EPLP s’est fixé, entre autres buts, de sensibiliser le grand public et les décideurs aux problématiques environnementales et de leur apporter de l’information.

C’est dans ce cadre que les bénévoles d’EPLP ont préparé le

Premier festival calédonien du film « Santé-Nature »

Du 18 au 23 juillet 2011 à Nouméa tous les soirs à 18 heures au REX

Projection suivie d’un débat , entrée 500 CFP

Ultérieurement en brousse et aux îles.


A l’affiche :

Lundi : Homo toxicus

Affiche Homo Toxicus

Affiche Homo Toxicus

Scénario et réalisation : Carole Poliquin

Producteurs : Carole Poliquin et Isaac Isitan

Documentaire / 87 min / 2008

 

Lien : http://www.homotoxicus.com/

 

Synopsis : Une expérience planétaire est en cours et nous en sommes les cobayes.

Chaque jour, des tonnes de substances toxiques sont libérées dans l’environnement sans que nous en connaissions les effets à long terme pour les êtres vivants. Certaines d’entre elles s’infiltrent à notre insu dans nos corps et dans celui de nos enfants. En même temps que notre patrimoine génétique, nous transmettons aujourd’hui à nos enfants notre patrimoine toxique.

Dans une enquête inédite, menée avec rigueur et humour à partir de ses propres analyses de sang, la réalisatrice explore les liens entre ces substances toxiques et l’augmentation de certains problèmes de santé comme les cancers, les problèmes de fertilité et l’hyperactivité. Les conclusions sont troublantes…

 


Mardi : Nous resterons sur Terre

 

Réalisation : Pierre Barougier, Olivier Bourgeois

Distributeur : Zootrope Films

Documentaire / 87min / 2007

 

Lien : http://cdurable.info/Nous-resterons-sur-Terre-le-film-au-cinema-le-8-avril-2009,1545.html

 

Synopsis : Les changements climatiques inquiètent, les espèces s’éteignent, les ressources s’épuisent, les villes s’étendent. A travers un jeu de miroirs et de contrastes entre cette nature miraculeuse et l’obsession de l’homme à vouloir la dompter, Nous resterons sur Terre regarde la planète d’aujourd’hui dans les yeux et dresse l’état des lieux d’une harmonie qui vacille. Pouvons-nous inverser le cours des choses ? Le voulons- nous vraiment ?

Avec l’environnementaliste James Lovelock, le philosophe Edgar Morin et les Prix Nobel de la Paix Mikhaïl Gorbatchev et Wangari Maathai, ce film laisse à chacun la liberté d’évaluer le degré d’urgence sur une seule certitude : Nous resterons sur Terre.

 


Mercredi : Severn

Réalisation : Jean-Paul Jaud

Distributeur : J+B Séquences Distribution

Documentaire / 120 min / 2009

 

Lien : http://www.severn-lefilm.com/

Synopsis : Par le réalisateur de ‘‘Nos enfants nous acuseront’’. En 1992, au Sommet de la Terre à Rio de Janeiro, Severn Cullis-Suzuki, une enfant de 12 ans interpellait les dirigeants du monde entier sur la situation humanitaire et écologique de la planète.

Aujourd’hui, Severn est une jeune femme de 29 ans qui s’apprête à donner naissance à son premier enfant. Ce long-métrage documentaire propose une mise en regard du discours de Severn en 1992 avec la vision qu’elle porte sur le monde en 2009. Que s’est-il passé depuis 18 ans ? Quels sont les engagements environnementaux qui ont été tenus ? A quelles urgences et nouveaux défis le monde doit-il faire face ?

 


Jeudi : Moi, la finance et le développement durable

Réalisation : Jocelyne Lemaire Darnaud

Distributeur : Jocelinéaste

Documentaire / 94 min / 2010

 

Lien : http://www.financedurable-lefilm.com/

 

Synopsis : Des brokers, un magicien, des analystes financiers, un chat qui pense, des syndicalistes, un économiste hétérodoxe, une bonne soeur, des ONG, un économiste jésuite, des banquiers, un colibri, un scorpion sur le dos d’une grenouille répondent aux interrogations d’une ménagère de plus de cinquante ans qui se sert de son temps de cerveau enfin disponible pour titiller la Finance sur sa responsabilité face au développement durable.

Ce film enquête est une réflexion sur la schizophrénie dans laquelle nous enferme le système capitaliste ultra-libéral. Dénonçant les abus des grandes entreprises, la destruction des territoires, le non-respect du droit humain,…

 


Vendredi : Plastic planet

Réalisation : Werner Boote

Distributeur : Zootrope Films

Documentaire / 95 min / 2008

Lien : http://plastic-planet.fr/

Synopsis : Commode et bon marché, le plastique est devenu incontournable dans notre vie quotidienne. Tous les secteurs de l’industrie mondiale dépendent aujourd’hui, d’une manière ou d’une autre, du plastique. Il est présent partout (emballages, matériaux de construction, électronique, vêtements…). Pourtant, le plastique est devenu un danger global, tant pour l’homme que pour la planète, symbole de sur-consommation et de pollution à grande échelle.

 


Samedi : L’Homme qui plantait des arbres

Réalisation : Frédéric Back

Scénario : Jean Giono

Animation / 30 min / 1987

 

Lien : http://www.fredericback.com/cineaste/filmographie/lhomme-qui-plantait-des-arbres/media_synopsis_V_1243.fr.shtml

 

Synopsis : Dans une mise en image poétique de Frédéric Bach, Philppe Noiret nous conte la nouvelle de Jean Giono, l’histoire d’un berger qui reverdit une région déserte aux confins des Alpes et de la Provence.

 


Samedi :Agroforesterie

Réalisation : Fabien Liagre et Nicolas Girardin

Production : AGROOF

Documentaire / 65 min / 2009

 

Lien : http://www.agroforesterie.fr/agroforesterie.html

 

Synopsis : Produire plus en polluant moins, préserver la qualité de l’eau, respecter l’écologie des sols, préserver la biodiversité, lutter contre le réchauffement climatique en stockant durablement du carbone… tels sont les défis à relever pour notre agriculture.

En marge des filières biotechnologiques et chimiques, allant vers toujours plus d’artificialisation des milieux, des agriculteurs et des chercheurs réinventent des systèmes de production, reposant sur la complémentarité des espèces et réintroduisent l’arbre dans nos cultures. C’est l’AGROFORESTERIE.


Cet événement culturel a donc pour but de sensibiliser le public à la question environnementale et d’alimenter le débat autour des thèmes ayant trait à l’environnement et la santé, au développement durable, à l’urbanisme, à l’écologie… Il s’agit de mobiliser et réunir agréablement les Calédoniens, les entreprises et les collectivités pour démontrer que les enjeux liés à la viabilité de l’environnement sont fondamentaux. Une certitude : « Nous resterons sur Terre » !

Téléchargez le programme (fichier pdf, 1,3Mo)

2
  Articles connexes
  • No related posts found.

Commentaires

  1. BERODE  juin 22, 2011

    Bonjour à Toutes et Tous
    Il est vrai que la Calédonie s’anime avec bonheur, de nombreux et excellents festivals, nous permettant de mieux comprendre ce qui se passe autour de nous, nous permettant d’apprendre, de réaliser ce qui est déjà compris ailleurs …
    Bravo pour cette belle initiative, EPLP ! Le programme en est riche et très porteur d’informations nécessaires à la construction du futur citoyen calédonien. RdV en salle ! A très bientôt donc ! Jipé

    répondre

Ajouter un commentaire