Les articles...

Protection des requins

Pour information,

En avril 2006, la Polynésie française a déclaré le requin « espèce protégée ». Elle est ainsi devenue le premier territoire au monde à appliquer le principe de précau tion sur l’ensemble des espèces de requins lagonaire et du grand large ( sauf pour le Mako Mako, Isurus oxyrinchus, consommé par les Polynésiens).

Lisez l’article qui m’a été commandé par le magazine métropolitain Terre Sauvage (2007) sur la protection des requins en Polynésie française,

et vous comprendrez pourquoi

(Depuis la Polynésie Française a voté la Loi de Pays qui interdit le transbordement, l’importation et l’exportation de tout ou partie des requins).

Le shark feeding est aussi interdit à proximité des passes et dans les lagons de toute la Polynésie française. Ce qu’il serait bien de faire ici alors que tous les jours le Mary D emmène ses touristes à proximité du récif pour agiter ces pauvres bêtes afin qu’elles se donnent en spectacle !
Les résultats sont dramatiques : changement de comportement de l’animal et mise en danger des plongeurs !

Même si la problématique calédonienne est (aujourd’hui) différente de celle de la Polynésie française, nous devons tout de même agir en faveur de la protection des requins, une espèce indispensable à l’équilibre des écosystèmes marins.
Nous devons également fermer notre port, comme celui de Papeete, au transbor- dement des bateaux étrangers, pêcheurs de requins qui agitent parfois leurs prises (des ailerons ensanglantés) dans le port de Nouméa !

Qu’en  pensez-vous ?

0
  Articles connexes