Les articles...

Centrale SLN Eramet charbon 1 – Climat 0

Centrale SLN Eramet charbon 1 – Climat 0

Courrier envoyé à M. François Hollande à propos de la future centrale thermique charbon du groupe ERAMET SLN en Nouvelle-Calédonie

Nouméa le 4 décembre 2012

à Monsieur le Président de la République française

Objet: Centrale de Doniambo énergie (Nouméa, Nouvelle-Calédonie), groupe ERAMET-SLN

Monsieur le Président,

Nous nous permettons d’attirer votre attention sur le projet de construction, par la société Doniambo énergie SAS, d’une centrale électrique au charbon destinée à alimenter les fours de la société Le Nickel (SLN, filiale d’ERAMET), à Nouméa, Nouvelle-Calédonie.

Le conseil d’administration du groupe s’est réuni à Paris avec, à l’ordre du jour, le choix du combustible de cette centrale et le choix du charbon y a été entériné.

Il est fort probable que le financement de cette installation fasse l’objet d’une demande en défiscalisation auprès du ministère de l’économie et des finances de l’Etat français.

Dans son discours de clôture de la conférence environnementale que vous avez appelée de vos vœux, votre premier ministre a parlé de développement durable et de développement des énergies renouvelables, de maintien de la biodiversité… Accorder une défiscalisation à cette centrale électrique au charbon serait donc contraire à l’engagement de la France vis-à-vis d’ objectifs auxquels vous avez dit vous aussi être attaché. Votre prédécesseur, par courrier du 13 octobre 2009 aux Amis de la Terre, écrivait que « la France sera particulièrement vigilante à ce que les financements publics soient désormais cohérents avec les objectifs nationaux et internationaux de lutte contre le changement climatique. » Nous pensons bien que vous faites vôtre cet engagement.

Dans son rapport « Diagnostic et Enjeux, Nouvelle-Calédonie 2025″, le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie indique (paragraphe 5.6.2. Des émissions de gaz à effet de serre qui vont presque tripler) :  » En 2004 les émissions de CO2 étaient estimées à 11,2 tonnes par personne et par an, soit environ 1,8 fois le niveau de la métropole. La Nouvelle-Calédonie est alors au 28ème rang mondial. Avec la mise en service des nouvelles unités métallurgiques (VALE NC, KNS) il est prévu d’atteindre en 2015 un niveau d’environ 8,8 millions de tonnes de CO2 par an (+ 170 % par rapport à 2008). A ce niveau la Nouvelle-Calédonie serait très au-dessus du niveau des U.S.A, et ses émissions pèseraient pour environ 2,5 % dans le bilan national. » !

De fait, cette centrale (telle que prévue dans l’arrêté arrêté n° 11391-2009/ARR/DIMEN du 12 novembre 2009) devrait émettre plus de 1,7 millions de tonnes équivalent CO2 par an. Ce chiffre est à mettre en parallèle avec le résultat des efforts de réduction français réalisés entre 2007 et 2008, soit une diminution de 3,2 millions de tonnes équivalent CO2 pour l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre, chiffre calculé sur le périmètre du protocole de Kyoto.

Nous insistons sur le fait qu’un tel projet implique pour la Nouvelle-Calédonie quarante à cinquante ans d’émissions polluantes alors que la nécessité de « décarboner » sans plus attendre les économies est reconnue par tous.

Nous rappelons encore que la Nouvelle-Calédonie est dépendante de l’extérieur pour son approvisionnement en énergie à plus de 98 %. Il nous semble très déraisonnable d’augmenter ENCORE cette dépendance, tant du point de vue financier que du point de vue de la sécurité de sa population.

Tous les clignotants sont au rouge vif: envolée des prix de matières premières (alimentaires et énergies fossiles) et crises sociales liées, déclin accéléré de la biodiversité hypothéquant la fourniture de services écosystémiques essentiels à la survie humaine, contamination des chaînes alimentaires par les polluants -dont le mercure relargué par la combustion des énergies fossiles-, acidification des océans, élévation du niveau de la mer,…

Nous appuyons aussi notre demande sur des publications telle que celle du centre d’analyse stratégique français intitulée « Les aides publiques dommageables à la biodiversité » ou encore sur le rapport du Sénat intitulé « Les énergies renouvelables outre-mer 21 juillet 2011» qui conclut « Les énergies renouvelables en Outre-mer : laboratoire et vitrine nationale pour l’export et facteur d’aide au développement » et affiche l’objectif de l’autonomie énergétique pour l’outre-mer… Nous vous demandons de nous aider à faire vivre ces recommandations en Nouvelle-Calédonie.

En conséquence, nous vous prions instamment de ne pas accorder la défiscalisation à un projet de centrale électrique au charbon.

Le soutien financier de l’Etat français nuirait de plus gravement à l’image de la France dans la zone Pacifique où les impacts des changements climatiques provoquent déjà des déplacements de populations. A + 4°C (voire plus ?), on n’ose imaginer ce que sera(it) la situation dans notre grand océan…

Nous n’avons reçu aucune preuve ni même aucune assurance quant à la réalisation d’études de faisabilité pour des technologies alternatives, par exemple le thermodynamique solaire, ou, à tout le moins d’une centrale au gaz COUPLEE à des énergies renouvelables. Dans une île tropicale comme la nôtre, l’ensoleillement ne fait pas défaut, les vents sont réguliers, les marées se produisent toutes les 6 h 15 mn environ…

Nous vous remercions de l’attention que vous voudrez bien accorder à notre requête et vous prions de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de nos respectueux sentiments.

Pour EPLP, la présidente, Martine Cornaille

Copie à :

  • Monsieur le Haut Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie,
  • Monsieur le Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie,
  • Madame la Présidente de la Province sud
  • Monsieur le Maire de Nouméa
  • Monsieur Patrick Buffet, PDG de la société ERAMET
13


Discussion

  1. Paul  décembre 6, 2012

    Bien dit ! Bien sûr comme le rappelait M. Alla le PDG de la SLN, c’est un choix économique. La rentabilité avant tout. Le climat et la biodiversité, ce n’est pas leur priorité. J’aimerai bien savoir quels arguments ont été invoqués et lesquels ont été omis pour que le Conseil d’administration valide la solution charbon.
    Aux politiques de faire évoluer la réglementation et d’instaurer une taxe carbone… On verra si le choix est toujours judicieux…

    (reply)
  2. Nicolas GUEDEL  décembre 7, 2012

    Bravo pour ce courrier bien écrit et bien argumenté, qui je l’espère fera réagir quelqu’un  » là haut » .
    C’est incroyable d’avoir fait ce choix d’une centrale à charbon, le plus économique et aussi le plus polluant
    Ils n’ont donc aucun respect pour nous !
    Existe t il la possiblilité d’avoir un relais médiatique local et /ou métropolitain pour dénoncer ce choix de pollueur.
    Que peut on faire pour mobiliser la population contre cette centrale ?
    Merci pour votre action

    (reply)
  3. Anne  décembre 7, 2012

    La Nouvelle Calédonie a demandé à devenir membre du Forum des îles du Pacifique, mais il semble que ses choix économiques ne collent pas du tout à ceux du Forum et de ses partenaires internationaux. Pour info, voila des exemples de ce qui se passe autour de nous:
    http://www.trust.org/alertnet/news/pacific-islands-drop-diesel-for-100-percent-solar-power/
    http://www.sprep.org/Pacific-Islands-Greenhouse-Gas-Abatement-through-Renewable-Energy-Project/partners
    Alors je crois qu’il y a de multiples moyens de mettre la pression à la SLN. Merci EPLP, on est la pour la mobilisation.

    (reply)
  4. Benoit  décembre 8, 2012

    Vous planez les gars!
    Revenez sur terre et arrêtez de vous convertir en une religion de peur de fin du monde et de rédemption et d’inquisisition , à la place de vous éparpiller luttez contre l’ alcoolisme et la majijuana qui sont des faits auto destructeurs immédiats , avant de partir dans des sujets qui vous dépassent .
    Vous venez encore une fois de dépenser votre énergie ( et donc de polluer la planète et faire des gaz à effets de serre juste en respirant un peu plus fort) pour un coup d’ épée dans de l’ eau.

    (reply)
  5. Andreas  décembre 9, 2012

    Et quand la SLN aura plié bagage et que les industries locales seront toutes délocalisées en Asie, vous jubilierez?
    Achevez Goro avec des demandes exorbitantes de dedomagements pour quelques kilos de poissons dont tout le monde se fout complètement, et qu’avant goro vous saviez même pas qu’ils existaient et personne n’ en mange, et cen ‘est pas demain que vous en sortirez une atome rentable de ces poissons là!
    Rendez la SLN, déjà en difficultés complètement non compétitives, après tout 6000 salariés de moins dans le sud, vous vous en foutez .
    et puis continuez à toucher votre retraite et vos salaires de fonctionnaires. Bravo. votre arnaque tient la route.
    En Asie ils auront de toute façon des centrales à Charbon qui poluront encore plus la planète que celles d’ici et ici on aura la récession et la vilolence qui l’accompagne.
    Et puis on vendra le sol en Asie aussi et dans 100 ans là yaura que les yeux pour pleurer

    (reply)
  6. Paul  décembre 9, 2012

    Voui voui voui, c’est bien ça Andréas. Lisez cela et on en rediscute : http://www.lnc.nc/article/pays/le-nickel-a-surtout-profite-aux-entreprises-qui-l-exploitent
    Et ça aussi : http://www.lnc.nc/article/pays/quelles-retombees
    Allez faire un tour à Thio pour voir dans quel état les multinationales laissent le pays…
    C’est tout ce que vous proposez , des emplois ? Allez leur demander aux anciens de Thio ce qu’ils en pensent.
    La mine, pourquoi pas. Mais certainement pas dans les conditions actuelles…

    (reply)
  7. Sacha  décembre 9, 2012

    Pour ma part je pense que la SLN et ENERCAL pourrait d’abord mieux gérer la production électrique du barrage de Yaté. Combien de fois on les a vu laisser déborder le barrage et s’échapper de l’eau sans produire d’électricité alors qu’ils auraient pu un peu plus anticiper la météo… Et à chaque fois qu’il « gaspille » de l’eau, ce sont les nouméens qui trinquent car la SLN sollicite davantage sa centrale au fioul !

    (reply)
  8. Paul  décembre 9, 2012

    Bonne idée Sacha, j’en avais aussi entendu parler. Rajouter une turbine pour écluser les surplus sans faire des lachers sauvages. Aucune idée de la quantité d’électricité que cela pourrait économiser…

    (reply)
  9. Clestion  décembre 14, 2012

    Mais le gaz, est il aussi si sécurisant , ne peut il pas exploser?
    Et puis, si le Nord qui fait tout bien dans le meilleur des mondes choisit le charbon, comme c’est la course à la compétitivité, pourquoi ce choix serait il mauvais dans le sud? pourquoi le sud devrait il faire une autre choix plus dangereux et plus couteux ?

    (reply)
    • cornaille  décembre 15, 2012

      Bonjour Charleli et Clestion,

      Lorsque j’ai commis une erreur, je ne la reproduis pas. Et vous ? Vous persistez ?

      Nous sommes les créatures terrestres disposant du cerveau le plus gros, alors servons-nous en !

      L’usine du nord démarrera dans les prochaines semaines avec du charbon. Est-ce NOTRE faute à nous environnementalistes si, lorsque nous appelions à la mobilisation nous n’étions qu’une centaine à défiler ? Où étiez-vous alors ? Sur un îlot ?

      Et s’il vous plaît, ne vous ridiculisez plus à faire de nous des gens du passé ALORS QUE NOUS SOMMES L’AVENIR !

      Salutations citoyennes, Martine Cornaille

      (reply)
  10. hibiscus  avril 25, 2013

    Je supplie les membres du gouvernement local, en charge de l’environnement, d’intervenir et de faire en sorte d’arrêter ce calvaire. Pensez à nos enfants, pensez à vos enfants. Si on accepte ça, c’est comme si on les éteignait à petit feu. c’est le cas de le dire. Eteindre à petit feu sa population…
    J’ai soigné mon fils pour des crises d’asthme pendant des années. J’ai vu des enfants mourir d’asthme. On les enterre en pleurant et sans dire un mot. Mais pourquoi ne pas crier, ne pas hurler à cette injustice humaine. L’argent est important, mais qu’allez vous faire quand on sera tous morts???
    Les scientifiques ont prouvé que dans 10 ans on sera touché par des maladies de peau et du système respiratoire. Je vous en prie, les gens ici, ne parlent pas, ne se plaignent pas, on a toujours honte de devoir s’exprimer. Alors pour le peuple kanak, pour le peuple calédonien et pour les habitants de ce pays, j’implore votre réaction, votre action face à ce problème. On va être 1er au monde en pollution?? Mais quelle honte! Ne laissez pas faire ça.

    Un hibiscus qui fânera sous vos charbons, avec des petits bourgeons, mêm pas encore éclorés. ce sera dans ce pays là, dans moins de 50 ans, si vous laissez faire ça

    (reply)
  11. karis  avril 6, 2014

    Bonjour d’Australie.
    Cette Lettre au President et d’autres, avez-vous recu des reponses? Autre question: c’est le charbon australien que vous importez? 3e- Si vous etiez independants la decision pour le charbon serait -elle differente? Les independentistes sont -ils pour, en un mot?
    Merci bien
    Karis.

    (reply)

Add a Comment