Les articles...

Pétition face aux abus de la société Ballande

Florent Eurisouké, vice président d’EPLP a lancé une pétition pour qu’enfin l’environnement des habitants de Houaïlou soit pris en compte dans le développement de sa région. Les administrateurs d’EPLP, ont approuvé un recours contentieux sur la régularisation du périmètre 1 de la mine Ballande. Aujourd’hui, ce sont 2 nouveaux périmètres qui sont promis à l’exploitation, soit 900 hectares au total (dont 300 en extension)…

Nous nous devons d’apporter notre concours à cette mobilisation en diffusant le plus largement possible la pétition dont vous trouverez le texte ci-dessous. Laurent veut obtenir la non extension des périmètres actuellement exploités (les dégâts sont amplement suffisants après 50 ans d’exploitation minière là-bas…) et la fermeture de l’un d’eux (sa réhabilitation permettrait de maintenir les emplois durant une quinzaine d’années. Il faut entretemps mettre en route d’autres filières de développement plus durables que la mine !). A noter que les zones encore vierges d’exploitation contiennent un trésor culturel (grotte ornée) et des nids de roussettes.

Voici donc le texte de la pétition que vous pouvez signer en bas de page : 

Calédoniens, Calédoniennes, habitants des tribus, responsables de nos structures coutumières, responsables de nos églises, chefs de clans, présidents d’associations, personnes ressources, aux établissements scolaires et à la jeunesse de Kanaky. La nature a fait cadeaux à nos anciens d’un patrimoine d’une richesse exceptionnelle, d’une avifaune qui n’existe nulle part ailleurs dans le monde. Il est reconnu aujourd’hui que la planète va mal, tous les bouleversements liés au réchauffement climatique nous obligent à nous mobiliser massivement.
Ce message est destiné aux personnes sensibilisées et impactées par tous les problèmes environnementaux et plus particulièrement ceux découlant de l’activité minière.

Concernant l’activité de la SMCB à Houaïlou, rappelons quelques faits :

  1.  En 1998, une première catastrophe est survenue sur le site. Un des ouvrages de rétention des eaux de ruissellements situés sur la mine YVETTE a cédé, causant au passage des dégâts encore visibles aujourd’hui.
  2.  En 2004, on évite de peu une seconde catastrophe avec un minéralier de 45 000 Tonnes qui suite a une mauvaise manœuvre notamment due à une mauvaise disposition du quai d’embarquement, détruit une partie de cette installation portuaire, on imagine très bien les dégâts importants qu’occasionnerait un échouage d’un tel navire aussi près de nos côtes.
  3.  4 ans plus tard, en 2008 nous avons connu un bouleversement écologique majeur par le versement malencontreux selon le mineur de 21 OOO Tonnes* de boues de latérites sur le plateau corallien qui est une ressource alimentaire pour les populations environnantes.

L’association MEE RHARI observe qu’en l’espace de 10 ans, 3 catastrophes majeures sont survenues de manière répétitive. Cette succession de faits démontre d’une part : une mauvaise gestion de toutes les eaux de ruissellements et des capacités des ouvrages à contenir les résidus issus de l’activité d’extraction minière. Et en second lieu que BALLANDE privilégie une production à outrance au détriment des revendications environnementales légitimes des habitants qui cohabitent avec la mine.

 

2013, BALLANDE demande le défrichage de 900 ha pour l’agrandissement de son domaine d’exploitation.

Cette demande de « régularisation », majoritairement située sur des zones vierges, est en fait une demande déguisée d’extension de son activité minière.

Une enquête publique d’un mois a été diligentée par la Province Nord pour que le public prenne connaissance du dossier. D’ores et déjà dans ce dossier plusieurs irrégularités dans la mise en enquête publique ont été constatées, ce qui a poussé la PN à retirer le dossier pour un vice de procédure…

POUR QUE CESSE CE GENRE DE PRATIQUES DE DENIGREMENT DE NOS VALEURS ANCESTRALES, MOBILISONS NOUS !!!!

DITES STOP AUX ABUS DES SOCIETES MINIERES ET SIGNEZ LA PETITION.

 

Ballande dénigre les valeurs ancestrales

[signature]

Signer
205 signatures

Partager avec vos amis :

   

Vous pouvez également récupérer le fichier de la pétition pour l’imprimer et le faire signer autour de vous : 

Télécharger la pétition

Envoyez nous vos signatures à :

EPLP – BP 32008 – 98897 Nouméa cedex
41 rue du 18 juin , Résidence des tours de Magenta, Nouméa avant le 4 juin 2013.
Par avance EPLP vous remercie de votre soutien.

7
  Articles connexes

Commentaires

  1. ARRIGHI Jean-Louis  mai 23, 2013

    je pense qu’il y a un moment où celà doit s’arrêter, c’est bien beau d’exploiter des mines, de polluer la mer et les rivières,(et autres), mais les gens qui vivent là depuis des années, voire des siècles, aiment leur pays comme il était à l’origine, l’argent tue tout et détruit tout, et les politiques font de même. ces gens là sont là parce qu’on les y a mis. La prochaine fois, ne votez plus pour ces destructeurs de l’environnement, car la seule chose qu’ils voient c’est leur compte en banque,et leurs avantages. Vous allez continuer à vivre de plus en plus mal dans un environnement de plus en plus pourri, à cause d’eux. Pour que ça change, mobilisez vous et trouvez des jeunes qui ont d’autres idées plus performantes au niveau environnement et autre.Je m’arrête, car il y a tant de choses à dénoncer. Bonne journée à vous,calédoniens et autres.

    répondre
  2. JEANNIN  mai 24, 2013

    EXPLOITER AU DETRIMENT DE L’HUMAIN ET DE L’ENVIRONNEMENT C’EST INACCEPTABLE !!!!
    Toujours plus de profits mais pour qui ????
    Pour les Calédoniens : Kanaks, Kaldoches et tousleszautes si c’est pour améliorer le futur OK….
    et encore avec une intelligence du futur c.a.d. avec une vision et une bonne réflexion environnementales ….
    sinon pas la peine./
    Les ressources sont pillées depuis plus d’un siècle…. CA SUFFIT./

    répondre
  3. benoit  mai 24, 2013

    Pourquoi l’observatoire OEIL n’observe pas cette mine là et toujours celle de Goro et jamais rien sur toute les autres?
    Parcequ’il n’ a qu’un oeil? et myope encore?
    Il faudrait que cet Obeservatoire fasse son boulot, sur les autres mines, sur les autres sources de pollutions, et il serait crédible.
    Même s’il reste sur le sud il en a du travail à faire sans se contonner dans le pré carré d’une seule mine.

    répondre
    • cornaille  mai 28, 2013

      Bonjour Benoît,

      L’OEIL est l’observatoire de l’environnement en province sud… Il n’a donc pas vocation à « se mêler » de ce qui se passe en PNord… A noter que ladite province ne souhaite pas que le champ d’action de l’OEIL soit étendu. Elle est très satisfaite de son CEK qui suffit à son bonheur… Avec un président salarié, tout est sous contrôle ! Cordialement, Martine Cornaille

      répondre
  4. Jeannine  mai 31, 2013

    Vous avez raison.
    Si EPLP gagne le procès contre la mine du Sud qui a pollué le creek avec de l’ acide, cela sera une grande victoire!
    Quand on saura les résultats et le montant des dédomagements, enfin ?
    Est -ce que alors EPLP pourra faire des procès pour les autres mines? ou pour tous les autres accidents parce qu’il ne se passe pas un an sans un accident minier qui pollue le lagon , une coulée de boue, un laché de produits etc.. là vous parlez de Ballande, la SLN avait tuer un élevage de poissons dans la baie je crois me souvenir, sans parler de chaque fois que les plages sont polluées ou la rivière Dumbéa.
    Merci de votre action .
    J

    répondre
  5. Jo  mars 18, 2014

    Effectivement, toute activité en rapport avec le milieu naturel peut être problématique en cas d’accident.
    Cependant, qu’en est-il depis 2008? Il me semble qu’un responsable HSE a été nommé, que des moyens sont mis en oeuvre pour la revégétalisation (voir mode opératoire concernant le stockage et la réutilisation de top soil…)
    J’ai eu l’opportunité de visiter la mine en question, et si depuis 2008 pas d’incident sont à noter, ce n’est pas pour rien à mon avis.
    Il est de la responsabilité du mineur en effet de ne pas déteriorer l’habitat naturel, et en ce sens, les moyens mis en oeuvre me semblent répondre aux exigences du gouvernement.
    Ou alors, arrêtons toute activité minière, mais assumons lorsque les papa et mamans des tribus viendront nous demander comment payer les traites des voitures, les factures…. Ce n’est surement pas un argument pour nombre d’entre nous, mais la réalité économique me fait penser que si l’exploitation minière est bien gérée, alors elle bénéficie à l’ensemble des populations.
    On parle de l’enquête publique. Combien d’entre vous savent exactement comment cela s’est passé? Effectivement il y a eu des irrégularités concernant les dates, mais la faute en incombe aux institutions et non au groupe ballande me semble-t-il. Florent Eurisouké a effectivement relevé ces anomalies, et il était dans son bon droit, mais vu qu’il s’agissait de problèmes administratifs et non sur le fond de l’exploitation, cela n’a au final fait que ralentir les choses.

    On parle d’irrégularités. Monsieur Eurisouké trouve cela régulier de demander à un employer de la mine Ballande de faire des choses illégales sur son lieu de travail? (je dis ça car c’est relatif à ce qui est arrivé à un ami).
    Au passage, le groupe n’a pris aucune sanction envers l’employé….

    Voila, je trouve normal de défendre l’environnement et la qualité de vie des habitants, de son pays. En effet, il y a des pêcheurs qui vivent de ce qu’ils pêchent aux abords de la mine.
    Mais, connaissant monsieur Eurisouké et son talent pour els belles phrases et paroles qui endorment, je connais aussi son mauvais côté qui est de ne pas assez se renseigner sur les choses qu’il attaque, et dêtre dans l’acharnement.
    Pour moi, monsieur Eurisouké, s’il entend défendre la nature et la qualité de vie des populations, cherche en réalité à assouvir sa haine du groupe Ballande.

    répondre
  6. Alexandre  mai 8, 2014

    L’exploitation des ressources minières n’a jamais profité aux populations locales.
    Derrière les mines c’est le désert et la pauvreté.

    répondre

Ajouter un commentaire