Les articles...

Chez EEC, c’est la farce qui est durable…

EEC (via sa filiale Alizés énergie) exploite depuis environ deux ans une centrale électrique d’ “appoint” au fuel à La Coulée.
EEC a obtenu les autorisations nécessaires pour ce faire dans des conditions “rocambolesques” (obtenues notamment malgré de graves non-conformités). Et au grand dam du voisinage, l’ “appoint” a cédé la place à un fonctionnement en continu…
EEC dont les dirigeants sont puissants et bien introduits chez les politiques (c’est la famille !) s’exonère depuis lors de toutes ses obligations. Il n’est que de voir le cliché joint pris le 28 mars 2017…
L’environnement, la santé des riverains ?
EEC n’en a que faire !
Mais EEC soigne sa communication…
Samedi dernier, EEC participait place des Cocotiers au “Village des solutions Earth Hour”.
NB: de quoi avoir confirmation que cette comédie annuelle et ses acteurs, de brillants opportunistes, ne “valent pas tripette” ! Nous sommes consternés que cet “amusement de galerie” permette, année après année, de se donner bonne conscience à peu de frais et de “labelliser” tel ou tel participant voire sponsor, comme acteur de la “durabilité”.
Nous avons adressé aux présidents du gouvernement et de la province sud qui disposent de tous les pouvoirs (réglementaire, de contrôle et de police), un courrier demandant que l’exploitant soit ramené à plus de considération pour notre santé et l’environnement ainsi qu’à un strict respect de ses obligations ICPE.
Nous attendons donc impatiemment de connaître les mesures qui seront imposées et les sanctions infligées…
Pour EPLP, la Présidente,
Martine Cornaille

0
  Articles connexes

Ajouter un commentaire