Les articles...

Demande de retrait des néonicotinoïdes

Madame, Monsieur,

Comme suite à l’interdiction par la France à compter de septembre 2018, des substances néonicotinoïdes hautement toxiques pour les pollinisateurs (clothianidine, imidaclopride, thiaméthoxam, thiaclopride et acétamipride), nous vous prions de programmer sans attendre la même mesure pour la NC et de l’étendre au sulfoxaflor qui présente les mêmes inconvénients majeurs pour la faune auxiliaire.
Cette demande d’interdiction vaut notamment pour l’enrobage des semences.
NB : en sus de la neurotoxicité…
Imidaclopride : statut de reprotoxique avéré pour l’Université du Hertfordshire
Thiacloprid : cancérigène, Pan Bad Actor
Doutes sur cancérogénicité, perturbation hormonale et reprotoxicité pour d’autres.

  1. Séverian peut témoigner de ce qu’EPLP demande l’interdiction de ces substances depuis des lustres… Avec le succès que l’on sait puisqu’à fin 2017 nous la réitérons encore !

Dans l’attente de votre retour, salutations citoyennes,

Pour EPLP, la Présidente,

     Martine Cornaille

          BP 32008

98897 Nouméa Cedex

0
  Articles connexes

Ajouter un commentaire